JESUS EST - IL GENTIL?

Publié le par evangile.972

 JESUS EST - IL GENTIL?

Ceux qui marchent avec le Seigneur savent que la vie avec JESUS, n'est pas simple, ni un long fleuve tranquille. C'est même le contraire.

Jésus permettra des situations difficiles: tout cela pour nous façonner, nous vider de nous-même, au point où nous nous demanderons l'âme découragée, où est Jésus?

Nous avons l'impression parfois que notre barque prend de l'eau sans qu'il ne lève le petit doigt; dans le creuset de l'adversité, nous avons l'impression qu'il nous abandonne à la lapidation, à la honte! POURQUOI??

JESUS N'EST PAS UN DIEU GENTIL, MAIS C'EST UN DIEU BON!

La gentillesse est une vertue humaine. La gentlllesse est une appréciation de l'âme sur une personne, quand elle estime que tel ou tel personne a eu un bon comportement envers elle ou autrui (encore le moi!)! On est gentil parce qu'on a aidé quelqu'un, on est gentil parce qu'on a fait tel ou tel bonne action au yeux des hommes, selon des critères humains, selon des critères charnels.

Mais la bonté de Dieu et la bonté selon Dieu, sont d'un tout autre registre.

Allons dans Jean 11 v 1 à 44. Ce passage nous parle de Lazare et de ses soeurs, Marthe et Marie. Au verset 5 il nous ait dit: " Or Jésus aimait Marthe, sa soeur et Lazare".

Jésus les aimait. Alors que Lazare est malade, on envoit chercher le Seigneur et Il attendra 2 jours avant de se rendre sur place.

2 jours au bout desquels Lazare finit par mourir de sa maladie! Pourtant Jésus aimait LAZARE et ses soeurs. Il aurait pu se précipiter pour éviter trop de souffrances physiques ou morales...Mais non...Quel est cette sorte d'amour?

Jésus peut te laisser "mourir" dans l'affliction pendant un temps. Jésus qui t'aime, qui est mort pour toi, peut laisser ta barque pendre de l'eau, au point où tu es près de couler. Il peut t'oublier, et arriver juste à la dernière veille de la nuit (Mathieu 14 v22 à 32).POURQUOI?

Parce que que c'est par les choses que nous souffrons, que nous apprenons l'obéissance tout comme lui-même, il l'a apprise, bien qu'Il fut Fils (Hebreux 5 v 8).

Parce que quand nous souffrons, le Seigneur casse nos résistances, brise nos forteresses et notre mentalité. La parole de Dieu va transformer notre vision dans certains aspects oui, mais dans certains autres aspect de la vie, l'âme aura besoin d'expérimenter le brisement profond, la crise profonde et chirurgicale de la croix.

Nos âmes sont tordues, nos coeurs sont tortueux et parfois très profondément,et dès la fondation de la personne même, c'est à dire son enfance. C'est pourquoi, Jésus a endossé la mort pour nous. Cependant, une fois qu'il est entré dans nos vies et si nous collaborons, il va commencer un travail de fond, il va déraciner des fois de la manière forte, et replanter ensuite, il va mettre droit ce qui est courbé mais dans l'amour, en instruisant, en éduquant.

Toute plante que mon Père n'a pas plantée sera déracinée nous dit Mathieu 13 v 15.

Hebreux 12 v6 à 13: "Car le Seigneur châtie celui qu'il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils. 12.7Supportez le châtiment: c'est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu'un père ne châtie pas? 12.8Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. 12.9D'ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie? 12.10Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. 12.11Il est vrai que tout châtiment semble d'abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice".

Dans le brisement Jésus nous instruit, nous montre là où cela ne va pas. C'est la différence entre l'épreuve qui vient de Dieu et celle qui est une conséquence de nos mauvais choix ou de nos péchés. Dans ce dernier cas, et si nous sommes dans une attitude de repentance, Dieu nous donne la force de surmonter les difficultés mais nous paierons néanmoins la conséquence de nos actes.Car Jésus est un Dieu juste, et Son amour n'annule pas Sa justice. 

Romain 2.5 "Mais, par ton endurcissement et par ton coeur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, 2.6qui rendra à chacun selon ses oeuvres.

La bible dit également en Galates 6 v 7 que "ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi". C'est même un principe fort dont on voit l'accomplissement chez les croyants comme chez les incroyants.

Une situation difficile peut résulter simplement de la conséquence de nos actes. Ce n'est pas parce que "en Christ les choses anciennes sont passées et que toutes choses sont devenues nouvelles", que si tu dois faire de la prison pour meurtre, tu ne le feras pas juste parce que tu es héritier de Christ. Si tu as volé, tu dois rendre ce que tu as pris, comme Zaché a rendu ce qu'il avait pris. Dieu est juste.

Mais il y a des situations où nous pouvons souffrir injustement, et là Dieu travaille notre caractère. Il abaisse notre orgueil, notre suffisance.Il va dans la profondeur de nos âmes là où personne ne voit, pas même nous-même, qui bien souvent, n'avons pas la conscience de ce que nous sommes.

Il est alors obligé, tel un chirurgien d'aller en profondeur, de faire remonter à la surface les scories. Et nous passons par le feu. Aussi, il n'interviendra pas, tout comme il l'a fait pour Lazare, il nous laissera mourir jusqu'au temps où Il se lèvera pour nous ressusciter.

Ce peut-être 2 jours, 2 semaines, 2 ans: Il se lèvera! Toujours Il se lève.Job dira: " Je sais que mon rédempteur est vivant et qu'il se lèvera le dernier".

La correction du Seigneur est toujours pour la mort de la chair, mais pas pour la destruction totale. Jésus n'éteint pas le lumignon qui fume encore. Jésus est un Dieu BON, pas un Dieu gentil. Sa Bonté implique Sa correction, Sa justice pour que nous soyons digne d'être apellés fils et fille du TRES HAUT! Et nous, en temps que chrétiens, nous sommes sensés être bons et pas gentils.

Esaïe 27 v3 à 5:"Moi l'Eternel, j'en suis le gardien, Je l'arrose à chaque instant; De peur qu'on ne l'attaque, Nuit et jour je la garde. 4Il n'y a point en moi de colère; Mais si je trouve à combattre des ronces et des épines, Je marcherai contre elles, je les consumerai toutes ensemble, 5A moins qu'on ne me prenne pour refuge, Qu'on ne fasse la paix avec moi, qu'on ne fasse la paix avec moi.…"

Jésus est AMOUR, mais droit. Son sacrifice à la croix nous garantit de parvenir à la stature parfaite de Christ parce que ce n'est plus nous qui vivons c'est Christ qui vit en nous (Galates 2 v 20). Cependant, parce qu'Il a déjà payé, il nous sanctifie lui-même en nous faisant marcher dans Sa justice: une justice et un processus de transformation très inconfortable pour la chair.

Plus nous nous soumettons, plus vite la leçon est sue, plus vite le Seigneur passe à autre chose avec nous! Ne résistons pas au Seigneur!

Il y a un temps où la correction ou l'instruction du Seigneur arrive à son terme! Où nous avons reçu instruction et où nous récoltons les fruits de cette correction ou de cette instruction, si nous nous soumettons. Il est le maître des temps et des circonstances: " Esaïe 49 v 8 "Au temps de la grâce je t'ai exaucé, au jour du salut je t'ai secouru."

Alors prenons courage, il y a un temps pour chaque chose, un temps pour mourir et un temps pour ressusciter! Si Dieu est dans ta vie, tout ce qui s'y passe  est sous son controle car Dieu EST UN DIEU BON,pas UN DIEU GENTIL!

Amen!

Publié dans Connaître Dieu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article